Le guide des pistes cyclables au Québec

PistesCyclables.ca > Le cyclotourisme au Québec > Le climat

Le climat du Québec et la pratique du vélo



Pistes cyclables par ville et région


Pistes cyclables par catégorie


Les meilleures pistes cyclables au Québec


Information générale

Le climat du Québec et la pratique du vélo

Pour connaître les prévisions météo pour les prochains jours dans chaque région du Québec visitez le site web de Météomédia www.meteomedia.com. Pour planifier un voyage à l'avance, regardez plutôt les statistiques sur le température moyennes et normales vsur le site web d'Environnement Canada au http://www.climat.meteo.gc.ca/climate_normals/index_f.html On y apprend des choses intéressantes, par exemple à Bécancour, une ville située à mi chemin entre Montréal et Québec, le maximum record en Juillet fut de 35,6 C en 1977, mais il y a eu une nuit en Juillet 1982 où la température est descendue à seulement 3,5 C !

Etant donnée la rudesse du climat québécois, il est curieux que le Québec soit sillonné de pistes cyclables et que le projet de la Route Verte soit le plus vaste réseau cyclable de l'Amérique du Nord! En effet les conditions météorologiques sont souvent peu propices à la pratique de sport d'été extérieur, tel que le vélo et le camping par exemple. Voilà un aperçu de ce qui attend les cyclistes canadiens selon les saisons.

_
A droite, en ski de fond à la gare de Val-Morin, sur la piste cyclable du Petit Train du Nord, le 8 avril 2008. A gauche, au même endroit à vélo le 30 mai 2008, moins de 60 jours plus tard !

Du 1 novembre au 1 avril

  • Les journées sont courtes, le soleil se couche avant 18h, donc même si parfois il y a de belles journées en novembre et en avril, il est difficile de faire une balade de vélo en revenant du boulot.
  • De décembre au début d'avril c'est l'hiver, avec neige, poudrerie, température sous le point de congélation.
  • La vaste majorité des pistes cyclables en région sont convertis en sentier de motoneige ou de ski de fond.
  • Pour les amateurs de sport d'hiver tel que le ski alpin, le ski nordique, le patin à glace, la saison commence le 1er décembre au plutôt, et se termine le 15 avril au plus tard.
  • Les pistes cyclables en site propre dans les centres urbains tel que Montréal sont accessibles, il n'y a pas de barrière qui bloquent l'accés, et il est possible de faire du vélo sur les pistes et le rues lorsqu'il n'y a pas de neige.
  • Les pistes cyclables en bordure de rue disparaissent sous les bancs de neige et le poteaux qui les délimitent sont retirés pour facilité le passage des chasse-neiges.
  • Aussitôt qu'il y a plus de 3 ou 4 cm de neige sur la chaussée, la pratique du vélo est très pénible car la neige colle aux pneus et il faut en effort important pour avancer. La pratique du vélo l'hiver ne signifit pas rouler dans la neige mais plutôt sur les rues et trottoirs deneigés sur lesquels il n'y a un mélange de neige durcie et de glace.
  • Certains cyclistes courageux et livreurs de courrier se baladent donc à vélo pratiquement toute l'année. Pour l'hiver ils utilisent habituellement un vieux vélo de montagne car le sel de déglacage et le froid ont vite fait de ruiner la monture. Il est possible d'acheter des pneux d'hiver à crampons pour vélo pour environ $60 chacun, mais des pneus de vélo de montagne font l'affaire, il faut se méfier surtout de la glace. Le principe important est d'avoir un deuxième vélo que l'on sacrifit l'hiver. Il faut trouver un vieux vélo ou en acheter un usagé pas cher.
  • En parlant de vélo sacrifié, les cyclistes de type urbain abandonnent des vélos un peu partout sur le rues de la ville au cour de l'année, parfois des vélos pas si mal en point. Après quelques chutes de neige, rendus au mois de janvier, les vélos qui n'ont pas bougés depuis plusieurs mois se révèlent. Ils sont encastrés dans les bancs de neige et endommagé par les chenillettes qui déblaient les trottoirs. Ces vélos sont une source de pièces détachées et au printemps il ne rest plus que le cadre attaché à un poteau.
  • Depuis l'hiver 2008-2009 le ville de Montréal déneige et garde ouvert certains tronçons de pistes cyclables dans le centreville de Montréal. Les utilisateurs sont peu nombreux, mais il y en a tout de même de plus en plus à chaque année, et plus que vous pouvez croire. Je remarque aussi que les citadins continuent à se déplacer à vélo de plus en plus tard à l'automne et plus tôt au printemps. Il faut s'habiller comme si on pratiquait le ski, y compris porter de lunnettes de protection, un casque plus gros pour mettre sa tuque dessous, des mitanes extra chaudes, des bottes à toute épreuve, etc... Les gardes boues sont extra larges car la neige s'accumule entre ceux-ci et le pneu et finissent par frotter et bloquer la roue. Sans garde-boue la neige brune souillée est projetée dans votre dos et on reconnait les cyclistes dur-à-cuire par la trace de crasse brune dans leur dos. Quand on descend une côte à plus de 20 km/h on se gèle le visage et le bout des pieds.

_ _ _
En 2009 j'ai bricolé un vélo pliant pour l'hiver en utilisant toutes les pièces déjà rouillées de mon inventaire. Avec son centre de gravité plus bas, l'absence de tube entre la selle et le guidon, des pneus à crampons de 20 pouces comme sur un BMX, de larges garde-boues et un guidon très large, ce vélo est étonnamment agréable à conduire et stable sur la neige et la glace. Je suis maintenant convertis au vélo d'hiver et je me demande pourquoi je n'en faisait pas avant!

__Les vélos abandonnés, surtout pendant l'hiver, sont une source gratuite de pièces pour les cyclistes  débrouillards
Piste cyclable dans le centreville de Montréal ouverte même en hiver depuis l'hiver 2008-2009. A gauche un vélo abandonné se révèle l'hiver et devient une source de pièce détachées pour les autres cyclistes. Au printemps il ne reste que le cadre.

_
Photos prises le 15 mars 2009 sur une route de campagne au sud de Montréal. La neige a fondu sur la route et il est possible de faire une petite balade. On peut aller faire du ski la même journée !

_
Certains prétendent qu'il est possible de pratiquer le vélo toute l'année au Québec! Parfois c'est un exploit de simplement dégager sa voiture pour aller chercher du lait à l'épicerie. Le pelletage est un de mes sport favoris et vivant à la campagne je suis un des rares hurluberlus qui n'a pas de souffleuse à neige. Photos prises le 9 mars 2008, un hiver record pour les chutes de neiges.

 

Du 1er avril au 1er juin

  • Alors que les cyclistes sont gonflés au max et que les sports d'hiver sont terminés, le climat est plutôt frais, venteux et pluvieux. Certes il y a de belles journées ensoleillées avec un température de plus de 15c, mais celles-ci sont trop rares.
  • Il faut occuper en emploi qui nous permet de prendre congé n'importe quand, surtout les jours de semaine, et observer quotidien les prévisions météo. Ainsi lorsque se pointe enfin une belle journée, les pistes cyclables sont envahit par des retraités et des travailleurs autonomes qui, comme moi, peuvent en profiter.
  • les journées s'allongent tranquillement, le nuits sont froides, même en mai le température peut descendre sous le point de congélation la nuit. La pratique du camping nécessite un sac de couchage 4 saison pour température jusqu'à -15c pour être certain de ne pas avoir froid.
  • les pistes cyclables sont nettoyées pour enlever les débris accumulés pendant l'hiver qui apparaissent lorsque la neige a complétement fondu. Selon les régions les pistes cyclables ouvrent graduellement à partir du 15 avril.
  • C'est la folie dans les boutiques de vélo, tout le monde magasine.
  • graduellement de plus en plus de cyclistes sortent leur monture et les urbains commencent à aller travailler à vélo, malgrés les matins froids, en s'habillant comme en hiver

_
A gauche le 12 mai 2008 au sud de Montréal, les bourgeons des arbres se tranforment en feuilles, les champs ne sont pas encore semés. A droite le 12 mai 2009 à Ottawa.

Du 1er juin au 15 juillet

  • A cause de l'affrontement entre les masses d'air chaud venant des USA au sud et le courant d'air arctique venant du nord, le climat est variable d'une année à l'autre. Certaines années, en 2009 par exemple, c'est semblable à l'automne, c-à-d souvent frais, pluvieux, venteux, entrecoupé de belle journées chaudes et ensoleillées. Mais d'autres années, en 2010 par exemple, l'été commence très tôt et on vit des vagues de chaleurs en juin.
  • Les journées sont longues, le soleil se couche vers 21h et il fait relativement clair jusqu'à 21:30. Il est donc possible de faire du vélo en soirée. Pour les cyclistes sportifs et les cyclotouristes qui préfèrent la température plus fraîche et qui aiment faire de trés grandes distances dans la même journée, c'est probablement le moment le plus propice de l'année.
  • Dans les grandes villes il fait chaud le jour et même la nuit à partir de la mi-juin. Certains démarrent la climatisation ou sortent les ventilateurs.
  • A l'extérieur des zones urbaines les nuit sont froides peu importe la saison. Il est rare que le minimum soit au dessus de 15c et le mercure peu descendre à 5c en campagne. Donc même en été je fait du camping avec un sac de couchage pouvant aller jusqu'à -15c. Les sacs de couchage supposément certifiés jusqu'à -5c ou 5c sont ridiculement trop froids et vous obligent à coucher tout habiller avec votre gros chandail.
  • Le Tour de l'île de Montréal, un grand rassemblement cycliste, a lieu la première fin-de-semaine de juin, à chaque année depuis 25 ans. Malheureusement pour les organisateurs et participants, le climat est habituellement frais (15c ou moins) et pluvieux.
  • Curieusement la deuxième fin-de-semaine de juin a lieu le Grand Prix de Formule 1 de Montréal et la température est habituellement bonne, il fait même chaud avec un maximum pouvant atteindre 25c et plus.
  • La Saint-Jean-Baptise, la fête nationale du Québec, au lieu le 24 juin et il y a 50% de chance qu'il fasse beau et chaud. La nuit de la Saint-Jean il faut porter une bonne veste ou se tenir à proximité du feu de joie. Il arrive souvent que les festivités tombent à l'eau. En 2009 il y a eu une vague de chaleur exceptionnelle ce weekend et ce fut la plus belle Saint-Jean-Baptiste depuis plusieurs années. Le prix à payer a été un temps pluvieux pour pratiquement tout les reste de l'été!
  • Le festival de Jazz de Montréal a lieu au début de juillet et il pleut assez souvent.


Qu'est-ce qui est anormal dans la photo de gauche prise à Dolbeau-Mistassini, à plus de 600km au nord de Montréal, le 23 juin 2009 ? La rivière est remplie d'eau, les arbres sont verts donc bien arrosés. Pourtant il fait soleil et assez chaud pour que des baigneurs et kayakistes fréquentent la plage. Il faut comprendre que ce fut une vague de chaleur exceptionnelle ! La photo de droite fut prise le 3 juillet 2008 à Drummondville.

Du 15 juillet au 15 septembre

  • L'été finit par arriver enfin, parfois avant le 1er juillet, parfois c'est pluvieux et plutôt frais jusqu'au 1er août. En 2007, 2008 et 2009 le temps beau et chaud n'est pas arriver avant le 20 août(!) mais ces années ne sont pas vraiment représentatives. En 2010 le temps chaud a débuté en Juin et a durer tout l'été. En 2011 le printemps fut très pluvieux, mais à partir du 10 juin la température fut élevée et le climat beau tout l'été, avec des records de chaleur. La moyenne se situe entre ce 2 extrêmes.
  • Si l'été arrive tard, l'automne sera beau. En 2007, 2008 et 2009 les automnes furent plus chauds et ensoleillés. En 2007 le mois d'octobre a été particulièrement beau et chaud. En 2009 ce fut le mois de novembre et début décembre qui furent plus chaud avec beaucoup de soleil.
  • Les piscines municipales sont ouvertes du 23 juin au 1er week-end de septembre, ont peu donc conclure que l'été dure environ 2 mois au Québec.
  • La plupart des amateurs de camping pratiquent ce loisir entre le 24 juin et la fête du travail. Avant le 24 juin c'est plutôt froid et pluvieux, aprés le 1er septembre les nuits commencent à être longues et plus fraîches, et les journées sont courtes.
  • Au Canada c'est la dernière semaine de Juillet et la première de Aout qui sont en générale réservées pour des activités de plein-air car ont a la certitude que le climat ne sera pas trop mauvais, c.-à-d. que si il pleut au moins il ne fera pas froid, même la nuit sera au dessus de 15c.
  • Même pendant les mois de juillet et août les nuits sont froides, sauf dans les villes. Si vous planifiez faire du camping sachez que la température la nuit est habituellement sous 15c et peut descendre à 5c dans les montagnes et les régions aux Nord de Montréal, même en été. J'avais un sac de couchage étiquetté bon jusqu'à 5c et j'ai quand même eu froid en juillet! Maintenant que j'ai un sac de couchage qui est bon jusqu'à -15c, et les mêmes vêtements que je porte pour faire du ski fond l'hiver, je dort comme un bébé peut importe la temprérature, même au début de mai ou fin novembre.

_Jolie cycliste en vacance
Enfin l'été !

Du 15 septembre au 1er novembre

  • le soleil tombe rapidement et après 17 heures il fait sombre.
  • il arrive qu'il tombe quelques flocons de neige en octobre avant l'halloween et que la température tombe sous le point de congélation la nuit.
  • les belles fin de semaine les pistes cyclables sont envahies par les cyclistes qui se sentent coupable de ne pas avoir fait assez de vélo pendant l'été et qui veulent en profiter une dernière fois.
  • Parfois des feuilles couvrent entièrement la piste. Il faut être prudent pour ne pas déraper dans le courbes, les feuilles mouillées sont gluantes. Les patineurs ne peuvent emprunter les pistes asphaltées à cause des feuilles accumulées.

_
Le 22 octobre 2007 sur la piste cyclable Soulanges les feuilles couvrent entièrement la piste. Il faut être prudent pour ne pas déraper dans le courbes, les feuilles mouillées sont gluantes. Les patineurs ne peuvent emprunter ce tronçon de piste asphaltée.

_
Le 4 octobre 2007 le soleil se couchent à 18h27 et à 19h27 c'est la nuit sur le pont Jacques-Cartier à Montréal.

Accueil | Pistes cyclables par ville et région | Pistes cyclables par catégorie | Les meilleures pistes cyclables au Québec
Les types de pistes cyclables | Les cyclistes | Autres utilisateurs des pistes | La faune | Liens utiles
Le cyclotourisme | Route Verte | Sentier Transcanadien

Le guide complet des pistes cyclables au Québec
par Stéphane Lapointe