Le guide des pistes cyclables au Québec

PistesCyclables.ca > Critères d'évaluation des pistes cyclables > Les types de pistes cyclables et voies cyclables et leur revêtement

Les types de pistes cyclables et voies cyclables et leur revêtement


Critères d'évaluation

Introduction
Résumé
Type de voie cyclable
Revêtement
Signalisation
Variété du parcours
Aménagement et mobilier
Accès aux services
Attraits Touristiques
Circulation
Longueur
Connexions
Droit d’accès et autres frais


Pistes cyclables par ville et région


Pistes cyclables par catégorie


Les meilleures pistes cyclables au Québec

 

Sélectionnez un type de voie cyclable dans le tableau à coté pour voir des photos et en apprendre plus sur les avantanges et inconvénients de chacuns.

Le terme voie cyclable désigne tous les types de voie que l'on peut emprunter à vélo, incluant les routes, rues, pistes cyclables, accotements, routes provinciales, routes secondaires asphaltées et en gravier, etc... Le terme voie cyclable est donc trés général et inclut pratiquement toutes les routes du Québec sauf les autoroutes et certains ponts interdits aux vélo.

Le terme piste cyclable désigne une voie réservée aux cyclistes et interdite aux véhicules automobiles. Une piste cyclable peut être en site propre ou en bordure d'une route.

Depuis le début des années 90 le développement de longues pistes cyclables en site propre en région a révolutionné la pratique du cyclotourisme au Québec. Lisez une comparaison entre le cyclotourisme sur route vs sur piste cyclable.

Le tableau à droite montre les points accordés pour chaque type de voie cyclable (10 points) et de la qualité de son revêtement (10 points). Il y a donc 20% de mon évaluation des voies cyclables qui est basés sur ces 2 critères seulement. Une piste cyclable en site propre avec un revêtement asphalté en très bonne condition reçoit la meilleure note de 20/20. A l'autre extrême une route provinciale achalandée qui est en gravier, à cause d'un chantier de construction par exemple, reçoit la pire note de 1/20.

Les types de voies cyclables

Pistes cyclables

Routes

Sentiers

Points accordés selon le type de voie cyclable et la qualité du revêtement dans notre évaluation des voies cyclables

Type de voie cyclable: 10 points max
  10 piste cyclable en site propre
  8 piste cyclable en bordure de rue
  6 bande cyclable uni-directionnelle sur rue
  5 chaussée partagée, circulation automobile faible
  4 accotement asphalté
  3 route tranquille, circulation automobile faible
  2 chaussée partagée, circulation automobile élevée
  1 route achalandée, pas d'accotement
  0 route provinciale achalandée, pas d'accotement
Revêtement: 10 points max
  10 asphalte, bonne condition
  8 poussière de roche, bonne condition
  6 asphalte, condition moyenne
  3 poussière de roche, mauvaise condition
  2 asphalte, mauvaise condition
  1 autre: gravier ou cailloux, vélo de montagne recommandé
  0 aucun revêtement, sentier non aménagé

Piste cyclable en site propre, asphaltée

Piste cyclable de Lévis (43)
Piste cyclable le Parcours des Anses à Lévis, Route Verte #1

Une piste cyclable en site propre est construite sur un site séparée des routes et inaccessibles aux véhicules automobiles. La photo ci-haut montre une piste cyclable asphaltée en site propre particulièrement bien aménagée. Les barrières n'obligent pas les cyclistes à faire un arrêt complet. En plus des 2 voies pour les vélos il y a une voie réservée pour les piétons. La piste cyclable illustrée ci-haut a une cote de 10/10 pour une piste cyclable en site propre, et de 10/10 pour le revêtement asphalté en bonne condition, pour un total de 20/20. C'est le type de piste cyclable qui a la meilleure cote chez les cyclistes.

Les pistes cyclables en site propre ont un mobilier et une signalisation spécifiques, suivre le lien pour en savoir plus. Pour empêcher les véhicules de circuler sur la piste, des barrières bloquent l'accés aux intersections entre la piste et les routes. Ces barrières ont l'inconvénient d'obliger les cyclistes à ralentir, certains modèle de barrières forcent même les cyclistes à s'arrêter complètement à chaque intersection. D'autres modèles de barrière laisse un passage trop étroit pour les cyclotouristes avec de larges sacoches, et peuvent bloquer complètement le passage aux remorques pour enfants et baggages.

Elle est bi-directionnelle, le marquage de la chaussée au centre par un trait pointillé, pour séparée les 2 voies, est présent sur les pistes cyclables plus achalandées. Parfois il y a aussi une ligne blanche de chaque coté. Ces lignes blanches sur les bords sont appréciées quand on y circule la nuit, leur peinture étant trés réfléchissante.

Il n'y a pas que les cyclistes qui adorent les pistes cyclables asphaltées en site propre. C'est aussi un endroit idéal pour les adeptes de patin à roulette, skateboard, trotinette, chaises roulantes et autres utilisateurs des piste cyclables.


Les pistes cyclables en site propre ont un mobilier, des services et une signalisation spécifiques.


Il n'y a pas que les cyclistes qui adorent les pistes cyclables asphaltées. C'est aussi un endroit idéal pour les adeptes de patin à roulette, skateboard, trotinette, chaises roulantes et autres utilisateurs des piste cyclables.

Habituellement le revêtement d'asphalte est en bonne condition car les véhicules automobile n'empruntent jamais la piste, contrairement aux pistes cyclables en bordure de rue. Il n'y a pas de couvert de puisard comme sur une rue. Il faut être vigilant lorsque la chaussée est mouillée pour éviter les dérapages dans les courbes et coudes. A l'automne les feuilles tombées sur une piste aphaltée et mouillée rendent la chaussée encore plus glissant.


Les feuilles accumulées sur une chaussée mouillée rendent la surface trés glissante.

De la belle asphalte neuve ça roule trés bien. Par contre il fait trés chaud lorsque le soleil plombe.

Les pistes cyclables asphaltées en site propre se trouvent en majorité dans les villes et banlieux. Hors des villes les pistes cyclables sont rarement asphaltées étant donné leur coût plus élevées, un revêment de poussière de roche est pluôt utilisé. En conséquence il y a trés peu de longues pistes cyclables asphaltées en région, mais mentionnons tout de même les pistes cyclables L'Estriade, piste cyclable Soulanges, piste cyclable du canal de Beauharnois, et la section nord du P'tit Train du Nord qui sont asphaltées sur une bonne distance. Il y a par contre un grand nombre de pistes cyclables asphaltées relativement courtes dans les grandes villes tel que Montréal, Québec, Gatineau/Ottawa ou Trois-Rivière par exemple. Voir un répertoire des pistes cyclables asphaltées en site propre.

Les pistes cyclables en site propre dans les villes sont parfois éclairées le soir mais l'éclairage est faible car la lumière provient habituellement des rues avoisinantes ou de réverbère dans les parcs. Il est rare qu'un système d'éclairage particulier soit installé uniquement pour la piste cyclable. Pour des raisons de sécurité les tunnels et certaines intersection dangeureuse ont de la lumière.

Même dans les grandes villes, les pistes cyclables en site propre sont rarement éclairées le soir.

Les pistes cyclables en site propre ne sont pas accessibles aux cycliste l'hiver car elles ne sont pas déneigées. La période d'ouverture est en général du 1 mai au 31 octobre mais elle varit d'une région à l'autre. Je dois mentionner que depuis l'hiver 2008-2009 la ville de Montréal déneige et garde ouvert environ 30 km de pistes cyclables dans le centre-ville. Certaines pistes cyclables asphaltées deviennent un sentier de ski de fond pendant la saison froide.



Explication du phénomène du "volcan". Tôt au printemps certaines plantes sont assez fortes pour percer le revêtement même sur cette section d'asphalte neuve. Comme il y a peu de cycliste au mois de mai, il n'y a rien pour les empêcher de croître. La protubérance ressemble étrangement à un petit volcan.

Piste cyclable en site propre en contruction à Montréal.

Piste cyclable en site propre en contruction à Dorion.


Pour obliger les cyclistes à ralentir et descendre à pied, une série de chicanes est installées dans les pentes trop fortes, tel que dans le parc des Chutes de la Chaudière

piste cyclable en site propre indique que l'on est sur une piste cyclable en site propre réservée aux cyclistes

indique aux automobilistes qu'ils approchent d'une piste cyclable

Accés indique aux automobilistes que la piste cyclable croise la route à cet endroit

Voir d'autres panneaux de signalisation utilisés sur les pistes cyclables Québec.


A la place d'un trottoir une piste cyclable fut aménagée. Cette piste cyclable est considérée comme étant en site propre, car les automobiles ne peuvent jamais rouler dessus à cause de la bande de béton.

Piste cyclable en site propre, en poussière de roche (criblure de pierre)

Piste cyclable séparée des routes, elle ne partage pas la chaussée avec le trafic automobile. Le revêtement de poussière de roche, aussi nommé criblure de pierre, est composé de roches finement broyées, plus petites que du gravier mais plus grosses que des grains de sable, et solidement compactées.

La piste cyclable illustrée ici a une cote de 10/10 pour une piste cyclable en site propre et de 8/10 pour un revêtement en poussière de roche en bonne condition. La photo montre un exemple typique de ce type de piste cyclable. On trouve ces pistes en région et habituellement aménagées sur l'emprise d'anciennes voies ferrées désafectées. Ces pistes sont donc plutôt linéaire et le relief pratiquement plat. Il est rare de voir une piste cyclable en poussière de roche en ville ou à la banlieu.

Elle est toujours bi-directionnelle et il n'y a jamais de marques sur le revêtement, sauf lorsque un cycliste trace un message dans la poussière destiné à ceux qui suivent, tel que "Claude ..... ici ---->" pour indiquer le spot de camping pour la nuit.

Les pistes cyclables en site propre ont un mobilier et une signalisation spécifiques, suivre le lien pour en savoir plus. Pour empêcher les véhicules de circuler sur la piste, des barrières bloquent l'accés aux intersections entre la piste et les routes. Ces barrières ont l'inconvénient d'obliger les cyclistes à ralentir, certains modèle de barrières forcent même les cyclistes à s'arrêter complètement à chaque intersection. D'autres modèles de barrière laisse un passage trop étroit pour les cyclotouristes avec de larges sacoches, et peuvent bloquer complètement le passage aux remorques pour enfants et baggages.

Quoique moins rapide qu'une piste asphaltée, les pistes cyclables en poussière de roche offrent un roulement doux et plat. Contrairement à ce que certains cyclistes pourraient croire ces pistes sont tout à fait accessible aux vélos de course. Sur la photo un vélo avec pneux minces et une lourde charge n'a aucun problème à rouler sur ce type de piste. Je préfère une piste cyclable en poussière de roche à un route asphaltée avec un bitume en mauvaise condition.

Par contre la prudence s'impose aux intersections et aux barrières où le sol est plus mou. Les tracteurs de ferme et voitures qui traversent la piste ramollissent aussi le revêtement et peuvent soulever des cailloux plus gros. Le revêtement est parfois endommagé par le passage de véhicules tout-terrain, chevaux, orignaux et machineries agricole qui empruntent la piste sur une courte distance. Aussi le ruissellement aprés une forte pluie peut creuser une fente et causer un effondrement de terrain. Aprés un voyage de quelques heures sur la poussière de roche, le vélo et le cysliste sont couverts d'une fine poussière, surtout le bas du corps, les souliers et les mollets. J'apprécis les garde-boues sur mon vélo qui réduisent la poussière projetée par les pneux. Lorsqu'il pleut c'est pisre et il faut bien lubrifier la chaîne du vélo pour réduire l'usure.

Les pistes cyclables en site propre ne sont pas accessibles aux cycliste l'hiver car elles ne sont pas déneigées. La période d'ouverture est en général du 1 mai au 31 octobre mais elle varit d'une région à l'autre. Ces piste deviennent des sentiers de motoneige ou de ski de fond l'hiver et une signalisation mixte vélo/motoneige est affichées.

Les pistes cyclables en poussière de roche en région ne sont jamais éclairées le soir. Avec un bon phare sur le vélo, rouler sur une piste cyclable en pleine nuit dans une région éloignée est une expérience palpitante! Il ne faut pas rouler trop vite, se tenir au milieu, bien agripper le volant, et faire attention à la faune nocturne qui est particulièrement active sur les pistes cyclables la nuit. Quand vous voyez deux yeux brillant à la même hauteur que les vôtres, c'est un chevreuil! Pour éviter de frapper un animal je recommande d'accrocher un grelot au vélo, de faire sonner votre sonnette à interval régulier ou de parler et chanter en pédalant. Mais le plus dangeureux la nuit se sont les barrières aux intersections que l'on voit souvent à la dernière seconde ! Il y a presque toujours de petites bandes réfléchissantes sur les barrière pour les voir la nuit, mais si les piles de votre phare commencent à être faible et que vous roulez trop vite, il sera trop tard pour vous arrêter quand la barrière sortira du noir.

Voir un répertoire des longues pistes cyclables en poussière de roche


Il faut être prudent aux intersections et aux barrières sur une piste cyclable en poussière de roche, le revêtement est habituellement plus moux et en moins bonne condition à ces endroits.

piste cyclable en site propre Ce panneau indique que l'on est sur une piste cyclable en site propre réservée aux cyclistes

Ce panneau indique qu'on approche d'une piste cyclable
Parfois on voit plutôt ce panneau, étant donnée que les pistes cyclables en région sont souvent des sentiers de motoneige l'hiver

Accés Ce panneau indique que l'on croise la piste cyclable

Parfois on voit plutôt ce panneau, étant donnée que les pistes cyclables en région sont souvent des sentiers de motoneige l'hiver

Voir d'autre panneaux de signalisation utilisés sur les pistes cyclables en site propres.


Si le trafic est faible la végétation envahit la piste en poussière de roche.

Tronçon de la Montagnarde, Route Verte #4 dans le parc du Mont-Orford. La piste cyclable envahit pas la végétation est devenue un mince sentier.


Les pistes cyclables en poussière de roche sont souvent aménagées sur des voies ferrées désafectées , les pentes abruptes sont rares.


Les pistes cyclables en poussière de roche se trouvent presque toujours à la campagne où le trafic est faible. Les pistes cyclables en milieu urbain et dans les banlieux sont presque toujours asphaltées.


Les animaux laissent leurs tracent sur la poussière de roche. L'orignal est assez pesant pour laisser des traces profondes. Son pied est plus rond est plus large que celui d'un chevreuil.


Le ruissellement endommage une piste cyclable en poussière de pierre là où il y a des pentes et sur les cotés, pouvant provoquer des effondrements

Il est rare que l'on doive monter ou descendre des pentes abruptes sur une piste en poussière de roche. La traction des pneux est réduite en montant et il arrive parfois que l'on doive descendre de notre monture et pousser le vélo jusqu'au haut de la côte. En descendant le freinage est périlleux car les pneux dérapent, il faut réduire la vitesse.

Piste cyclable en bordure de rue (bande cyclable bi-directionnelle) , asphaltée


Une piste cyclable en bordue de rue partage la même chaussée que les véhicules automobiles, mais une séparation physique entre la piste et la voie des véhicules est présente, tel que des poteaux, un terre-plein, un muret, etc... Il y a aussi des marques sur la chaussée pour délimiter la piste cyclable.

Les marques sur la chaussée et les poteaux qui séparent la piste de la rue peuvent être plus ou moins nombreux. Aux intersections il est important que les automobilistes sachent que c'est une piste cyclable bi-directionnel, et non un simple accotement, car des vélos peuvent arriver en direction opposée.

Une piste cyclable en bordue de rue partage la même chaussée que les véhicules automobiles, mais une séparation physique entre la piste et la voie des véhicules est présente, tel que des poteaux, un terre-plein, un muret, etc... Il y a aussi des marques sur la chaussée pour délimiter la piste cyclable. Sur certaines cartes on nomme ce type de piste cyclable "bande cyclable bi-directionnelle". Ces pistes sont toujours aménagées sur des routes asphaltées. La piste cyclable illustrée ci-haut a une cote de 8/10 pour une piste cyclable en bordure d'une rue et de 10/10 pour un revêtement asphaltée en bonne condition.

Lorsque la piste croise une autre route, il n'y a pas de barrières aux intersections, contrairement aux pistes cyclables en site propre. Le cycliste doit respecter la signalisation routière comme les véhicules automobiles.

Comme la piste est aménagée en bordure de la rue et le long des trottoirs, les couverts de puisards sont des obstacles à éviter, ainsi que les piétons aux intersections. Habituellement la barrière physique qui protège la piste l'été est enlevée lorsque l'hiver arrive pour permettre le déneigment de la route et le stationnement des véhicules. Cette circulation endommage le revêtement.

La période d'ouverture est en général du 1 mai au 31 octobre mais elle varit d'une région à l'autre.

Ce type de piste cyclable est courant dans les banlieux et sur les grands boulevard des villes. Ces rues sont presque toujours éclairées. En général elles ont plutôt une vocation de voie de tranport pour le habitants du coin et peu d'intérêt touristique.

Parfois on rencontre des amateurs de patins à roulette ou d'autres utilisateurs mais ceux-ci préfèrent les pistes cyclables asphaltées en site propre où il n'y a pas de bouche d'êgout sur le coté et l'asphalte en est meilleure condition.


Il faut s'attendre à des obstacles sur les pistes cyclables en bordure de rue, tel que des véhicules stationnés, des poubelles, des jouets d'enfants, etc...

Piste cyclable en site propore, en planche


Dans le vieux Québec la piste cyclable Le Corridor du Littoral circule sur les quais du port. Attention aux joints qui peuvent être assez large pour qu'un pneu mince s'y enfonce.

Longue rampe en bois à Drummondville pour atteindre le bord de la rivière. Soyez prudent si les planches sont mouillées. Circuit des Traditions

Sur une rampe d'accès, une passerelle, un pont ou un quai, les cyclistes doivent parfois rouler sur des planches de bois. Ce trajet est habituellement court mais il faut être très vigilant. Les planches ne sont jamais jointes parfaitement et les joints qui s'écartent peuvent être assez large pour qu'un pneu de vélo s'y enfonce et provoque une chute, ou pire un capotage. Quand les planches sont dans le sens de la trajectoire, il faut choisir une planche et rouler en ligne droite en restant sur cette planche jusqu'à la fin du pont. Quand les planches sont perpendiculaire à la trajectoire du cycliste, ce risque est moins élevé, mais les vibrations sont inconfortables. Lorsqu'il pleut les planches deviennent trés glissantes et on doit être trés prudent dans les pentes et les courbes pour éviter les dérapages.


Piste cyclable en site propre, en pavé


Section de piste cyclable en pavé entre Shawinigan et Trois-Rivières sur la Route Verte #4. à proximité du centre fiscal fédéral où vous envoyez votre rapport d'impôt avec enthousiasme...
Au Québec il est trés rare qu'une piste cyclabe soit couverte de pavé mais on rencontre parfois de court tronçon dans des parcs urbains. Tant que les pavés sont à niveau le roulement est en douceur et à peu prés pareil à l'asphalte.

Bande cyclable unidirectionnelle asphaltée


Une bande cyclable unidirectionnelle sur une route étroite est comme un accotement réservé aux cyclistes. Evaluation de 6/10 pour une bande cyclable en bordure d'une rue et de 6/10 pour un revêtement asphaltée en condition moyenne, pour un total de 12/20


Bande cyclable unidirectionnelle sur une rue achalandée de Montréal. La direction des cyclistes est contraire à celle des voitures sur cette bande. C'est plus sécuritaire lorsque qu'il y a des les voitures garées, les automobilistes voient les cyclistes avant d'ouvrir la portière.


Panneaux et marques sur la chaussée indiquant une voie réservée aux vélos. Il n'y a pas de poteaux ou autre barrière physique.

Une bande cyclable unidirectionnel partage la même chaussée que les véhicules automobiles. Il y a des marques sur la chaussée pour délimiter la bande cyclable et indiquer que la voie est réservée aux cyclistes, mais aucune barrière physique ne sépare le traffic automobile des cyclistes. On peut décrire une bande cyclable unidirectionnelle comme un accotement réservé aux cyclistes. On peint une bande cyclable lorsque la chaussée n'est pas assez large pour y aménager une piste cyclable bi-directionnelle. La piste cyclable illustrée ci-haut a une cote de 6/10 pour une bande cyclable en bordure d'une rue et de 6/10 pour un revêtement asphaltée en condition moyenne, pour un total de 12/20. Remarquez que sur la photo de droite la direction des cyclistes est contraire à celle des automobilistes. C'est plus sécuritaire lorsque qu'il y a des les voitures garées, les automobilistes voient les cyclistes avant d'ouvrir la portière.

Les bandes cyclables unidirectionnelles se trouvent surtout dans les grandes villes, sur des rues étroites où la circulation est élevée. La bande cyclable unidirectionnelle est mieux que rien, c'est une tentative louable pour donner aux cyclistes un corridor de transport. Ces rues sont toujours éclairées et en principe les vélos peuvent y circuler toute l'année, même l'hiver.

Etant donné qu'elle longe le trottoir et le bord de la rue, on roule sur la partie la plus endommagée de la chaussée où se trouve les bouches d'égoût, les débris, le rapiècage suite aux réparations, les flaques d'eau aprés la pluie, etc... Donc aussitôt que la circulation le permet on décolle du bord et roule plus au centre de la chaussée pour éviter tous ces dangers. Malgrès la présence de la bande cyclable, les cyclistes nuisent au traffic automobile car psychologiquement les conducteurs n'aiment pas frôler les cyclistes de trop proche et ils ralentissent et louvoient. Rien n'empêche les autos de passer à l'intérieur de la la ligne et elles le font presque tous dans les courbes, pour suivre le tracé naturel de la rue.


Accotement asphalté


Accotement du boulevard Bécancour entre Bécancourt et Nicolet, racourcit du Circuit des Traditions Route Verte #4

L'accotement d'une route est la portion entre la voie des automobiles et la limite de la route, qui est souvent un faussé. Lorsque l'accotement est asphalté il y a une ligne qui démarque la voie de circulation et l'accotement. Les cyclistes peuvent rouler à l'intérieur de la ligne sans gêner la circulation automobile, si l'accotement est assez large, disons au moins 1 mètre de largeur. Lorsque l'asphalte est en bonne condition l'expérience peut être assez agréable et similaire à une piste cyclable asphalté en bordure d'une route. La photo ci-haut montre une route avec fraichement asphaltée ce qui lui vaut un cote de 4/10 et de 10/10 pour l'asphalte en trés bonne condition, pour un total de 14/20.

On trouve des accotements asphalté sur les routes en région et sur certains grand boulevard en banlieu. En ville les accotements servent au stationnement des voitures donc ils ne sont pas disponibles aux cyclistes, sauf si une piste cyclable en bordure de rue ou une bande cyclable unidirectionnelle y est aménagé. Dans les régions il y a peu de route avec un accotement asphalté. Seules les routes principales où le débit de circulation est élevé ont un accotement asphalté alors que la majorité ont un accotement de gravier ou aucun accotement. Si vous roulez en vélo de montagne il est possible de circulez sur l'accotement en gravier plutôt que sur la route. Voir la section route achalandée sans accotement sur cette page pour des photos. La Route Verte est aménagée en partie sur l'accotement de ces routes provinciales tel que la route 117 vers l'Abitibi, la 132 vers la Gaspésie ou la 138 sur la rive sud du Saint-Laurent entre Québec et Montréal . La limite de vitesse est de 90 km/h hors des villes, mais les Québécois roulent habituellement au dessus de cette limite, entre 100 et 110 km/h. A l'approche des villes la limite est parfois réduite à 70 km/h avant de descendre à 50 km/h à l'intérieur des villes et villages.

Lorsqu'une route a un accotement asphalté, il y en a un de chaque coté de la route, jamais d'un seul coté. Les cyclistes doivent rouler sur le bon coté de la route, dans le même sens que la circulation. Il faut être vigilant en roulant sur les accotements car c'est à cet endroit que s'accumule les débris tombés des véhicules, les pièces de voitures accidentées, les carcasses d'animaux heurtés par la circulation, du gravier déplacé par les véhicules, etc...Il faut aussi éviter de regarder sa roue de vélo et porter son regard à l'avant car l'accotement peu se terminer brusquement et devenir en gravier ce qui nous force à revenir sur la route subitement.

La condition de l'asphalte sur l'accotement est égale à celle de la route, on en voit donc de toutes les conditions dans la province.

Comparaison entre le cyclotourisme sur route vs sur piste cyclable et la signalisation sur les routes du Québec


Si la route n'est pas en bonne condition, l'accotement sera guère mieux.


Circulation élevée Route achalandée asphaltée sans accotement


Cette route achalandée sans accotement asphalté est un tronçon de la Route Verte #4. Heureusement c'est une chaussée désignée donc les automobilistes sont avertis de la présence de vélo. Evaluation de 12/20.

Lorsqu'il y a des courbes et des côtes les automobilistes voient les vélos au dernier moment. Je recommande un mirroir sur le vélo, un casque et aucun baladeur dans les oreils pour voir et entendre la circulation qui s'approche.

Une route achalandée et sans accotement asphalté est probablement le pire scénario pour les cyclistes. C'est pire lorsque la route a des côtes et des courbes, les véhicules vous voient à la dernière minute. Il est fortement recommandé de porter un casque, d'avoir un mirroir sur le vélo pour voir qui vous suit, et de ne jamais utiliser un baladeur, vos oreil étant les meilleur moyen savoir si un véhicule lourd s'approche. Lorsqu'un poids lourd dépasse il y a habituellement une file de voitures qui suivent et qui ne vous voient pas, je préfère freiner pour ralentir et prendre l'accotement non-asphalté lorsque je vois un véhicule lourd qui s'approche à haute vitesse dans mon mirroir. La limite de vitesse sur les routes provinciales est de 90 km/h mais plusieurs roulent entre 100 et 110, parfois plus. Si vous roulez en vélo de montagne il est possible de circulez sur l'accotement en gravier plutôt que sur la route lorsqu'il est assez large.

Il n'y a pas si longtemps les cyclotouristes empruntaient presque uniquement des routes provinciales. Avec l'arrivée des longues pistes cyclables régionales et de la Route Verte, il est maintenant facile d'éviter ce type de route car on a les cartes des autres routes secondaires recommandées pour les cyclistes. Remarquez que la route achalandée est quand même le chemin le plus court pour se rendre à destination. Le Route Verte et les parcours cyclistes régionaux font inévitablement des détours pour éviter la cirulation et voir de beaux paysages. Un autre avantage des routes achalandées est qu'elles mènent directement au coeur des villes, sans complication de navigation, où se trouvent tous les services tels que restaurants, épiceries et hébergements.

Comparaison entre le cyclotourisme sur route vs sur piste cyclable et la signalisation sur les routes du Québec


Chaussée partagée avec le traffic automobileChaussée partagée ou désignée, en asphalte ou gravier

Panneau routier indiquant que cette route est une chaussée désignée ou partagée entre les véhicules automobiles et les vélos
Panneau routier indiquant que cette route est une chaussée désignée ou partagée entre les véhicules automobiles et les vélos. Région de la Mauricie, lien entre la Route Verte #6 à Rivière-à-Pierre et la Route Verte #4 à Shawinigan. En Mauricie les chaussées désignées sont particulièrement bien balisées et on peut suivre les circuits proposées sans trop regarder la carte.

En plus des panneaux, parfois des marques sur la chaussée montre le chemin à suivre et avertissent le automobilistes de la présence de vélo
En plus des panneaux, parfois des marques sur la chaussée montre le chemin à suivre et avertissent le automobilistes de la présence de vélos. La voie cyclable illustrée ci-haut a une cote de 5/10 pour une chaussé désignée et de 9/10 pour l'asphalte en bonne condition mais pas trés lisse

Une chaussée désignée, que l'on nomme aussi chaussée partagée, est une route que se partage les cyclistes et le véhicules automobiles. Aucune bande sur la chaussée ni barrière physique ne sépare le traffic automobile des cyclistes. Seulement des panneaux routiers avertissent les automobilistes qu'il doivent partager la chaussée avec les cyclistes et être conscient de leur précense en plus grand nombre que sur une route non-désignée. Les cyclistes n'ont pas de priorité ou de droit particulier, par exemple ils ne doivent pas bloquer le passage des voitures en roulant au milieu de la chaussée. Ils doivent respecter les mêmes règles que sur n'importe quelle autre route. Tel qu'illustré plus haut, dans certaine région des marques sur la chaussée indique le trajet à suivre et avertissent également les automobilistes en plus des panneaux. La voie cyclable illustrée ci-haut a une cote de 5/10 pour une chaussé désignée et de 9/10 pour l'asphalte en bonne condition mais pas trés lisse, pour un total de 14/20.

La vaste majorité des routes choisient comme chaussée désignée au Québec sont des routes secondaires asphaltées, mais il existe quand même des tronçons de la Route Verte et des trajets cyclistes régionaux qui empruntent des chaussée partagée sur routes secondaires en gravier.

Hors des villes et banlieux les chaussées désignées sont toujours sur une belle petite route de campagne avec un faible débit de circulation automobile. Lorsqu'une route secondaire est un tronçon de la Route Verte ou d'un circuit régional, on a habituellement choisi une route dont le revêtement est en assez bonne condition et le paysage intéressant. C'est un des avantages de la Route Verte et des circuits proposés par les offices de tourisme régionaux. Ils nous mènent sur des routes secondaires intéressantes qu'on emprunterait pas autrement. Dans certaines régions, tel que la Mauricie, la signalisation des parcours est trés bonne et le voyage presqu'aussi intéressant que sur une piste cyclable en site propre. Au fond, si on enlève les véhicules automobiles, n'importe quelle route peut devenir une piste cyclable!


En zone urbaine une chaussée désignée est habituellement synonyme d'une mauvaise expérience obligatoire pour les cyclistes.

Par contre dans une zone urbaine une chaussée désignée est habituellement synonyme d'une mauvaise expérience obligatoire pour les cyclistes. En effet on déclare une chaussée désigée lorsque les cyclistes demandent un lien pour joindre 2 tronçons de pistes cyclables par exemple, mais aucune autre rue adéquate est disponible. La rue sur laquelle on fait passer les cyclistes est si étroite que l'on ne peut y aménager une bande cyclable et encore moins une piste cyclable. Evidemment si aucune autre rue n'est disponible pour les cyclistes, il n'y en a pas d'autre pour les automobilistes non plus, donc la circulation est élevée. On retrouve par exemple des sections de chaussée désignée sur les boulevard Gouin et Lakeshore dans l'ouest de Montréal pour complèter le circuit qui fait le tour de l'île.

Comparaison entre le cyclotourisme sur route vs sur piste cyclable et la signalisation sur les routes du Québec


Route tranquille asphaltée


Belle route tranquille et vallonnée, le rang du Bas-de-l'île, entre Nicolet et Sainte-Monique est une chaussée désignée, sur le Circuit des Traditions, Route Verte #4. Evaluation de 15/20.

Route fraîchement asphaltée sur le bord d'une rivière une journée sans vent.
Route fraîchement asphaltée sur le bord d'une rivière une journée sans vent. Lien entre la Route Verte #4 à Shawinigan et le Route Verte #6 à Rivière-à-Pierre. Ce n'est pas une chaussée désignée, évaluation de 13/20.

Une route secondaire est une rue, un rang, une montée, etc... qui n'a pas de numéro de route provinciale. Le niveau de circulation est faible car cette route est empruntée seulement par la circulation locale. Remarquez qu'à l'heure de pointe du matin et vers la fin de l'après-midi, lorsque les résidents reviennent de travailler, le niveau de circulation sera plus élevée, même dans une région éloignée. Il est plus prudent d'éviter les périodes entre 7h et 9h AM et entre 16h et 18h PM.

Lorsqu'une route secondaire est un tronçon de la Route Verte ou d'un circuit régional, on a habituellement choisi une route dont le revêtement est en assez bonne condition et le paysage intéressant. C'est un des avantages de la Route Verte et des circuits proposés par les offices de tourisme régionaux. Ils nous mènent sur des routes secondaires intéressantes qu'on emprunterait pas autrement. Habituellement ces routes sont des chaussées partagées avec des panneaux avertissant les automobilistes. La route montrée plus haut a une évaluation de 5/10 car c'est une chaussée désignée et de 10/10 pour l'asphalte en bonne condition, total de 15/20.

Remarquez que les routes asphaltées du Québec sont parfois en mauvaise condition à cause de la rigeur de l'hiver. Les périodes de gel et dégel provoquent des crevasses et des nids de poules dangeureux pour les cyclistes. Certaines routes ont étées asphaltées une seule fois dans les années 70 et il n'y a pas de budget pour refaire la surface.

La limite de vitesse sur les routes secondaires est de 90 km/h hors des villes, parfois 80 km/h ou 70 km/h. La limite est réduite à 50 km/h à l'intérieur des villes et villages.


La route illustrée ci-haut a une cote de 5/10 pour une chaussée désignée et de 2/10 pour un revêtement asphalté en mauvaise condition, total 7/20.


poussière de roche Route en gravier


Un tronçon de La Montagnarde dans le secteur de North Hatley sur la Route Verte #1.


Autre tronçon de La Montagnarde en chaussée désignée sur une route de gravier, dans le secteur Stukley-Sud. La route se poursuit au loin sur la montagne opposée.

Les cyclistes choississent rarement de s'aventurer volontairement sur une route de gravier mais à l'occasion on a pas vraiment le choix, par exemple pour prendre un racourcit ou pour joindre un site touristique ou un camping. Quelques tronçons de la Route Verte empruntent des routes de gravier mais c'est assez rare. Dans ce cas c'est toujours une chaussée partagée avec des panneaux avertissant les automobilistes. Les parcours cyclistes régionaux peuvent aussi mener sur des route de gravier, il est conseiller de bien regarder les cartes avant de partir si vous voulez absolument éviter ces chemins. Il n'est pas nécessaire d'avoir un vélo de montagne pour circuler sur le gravier, un vélo hybride avec des pneux plus larges ou un vélo de route peuvent y circuler, quoique les vibrations et les chaos rendent le périble inconfortable. Les vélos de courses fragiles, trés rigides et avec des pneux minces devraient éviter ce type de route. Les bris et les risques de chutes sont grands.

Lorsque la route de gravier comporte des pentes, il est difficile de monter les côtes car les pneux manquent de traction, et les cailloux font perdre l'équilibre à basse vitesse. Il est donc plus fréquent que l'on doive descendre de notre monture et pousser jusqu'au haut de la côte. Le plus frustrant est que l'on ne peut pas reprendre le temps perdu lors des descentes, car les vibrations et le manque stabilité dans les courbes à haute vitesse nous forcent à appliquer les freins. En parlant de frein, la poussière qui s'accumule sur le jantes affecte leur performance. Après quelque heures sur une route de gravier, tout le vélo et son cavalier sont couverts d'une poussière sablonneuse. Il est importants de lubrifier la chaîne après une longue distance sur gravier, c'est encore pire si par malheur vous y circulez un jour de pluie.

Au Québec les routes en gravier sont assez communes en région. Ce sont toujours des routes trés peu achalandées et trés peu peuplées. La circulation étant faible, la vitesse réduite et pouvant bien entendre les véhicules qui s'approchent, on peut choisir sa trajectoire et rouler là où la surface est la plus lisse, généralement là où les pneux des voitures ont bien compacter le gravier. Quoique tous les cyclistes célèbrent la fin d'un tronçon sur route de gravier, celles-ci n'ont pas que des désavantages. La tranquilité, la solitude et les beaux paysages sont presque garantis !

La route illustrée plus haut est un tronçon de La Montagnarde dans le secteur de North Hatley sur la Route Verte #1. Notez bien que ce n'est qu'un assez court tronçon de chaussée désignée qui n'est pas représentatif de La montagnarde au complet. Selon notre système d'évaluation cette route obtient 5/10 car c'est une chaussé partagée et 1/10 pour un revêtement de gravier, le total est donc 6/20.

Une autre situation où les cyclistes doivent rouler sur du gravier est lors de la construction ou de la rénovation d'une route. Véritable cauchemar si c'est une route achalandée et que le cycliste est obliger de circuler dans le traffic sur du gravier en trés mauvaise condition. Si en plus il n'y a qu'une seule voie, et qu'un signaleur fait circuler les véhicules en alternance dans chaque direction, les cyclistes doivent se magner car ils bloquent complétement la circulation tant qu'il n'ont pas atteint la fin du chantier. Ce cas représente la pire voie cyclable imaginable et reçoit une cote de 0/20.


Sentier de quad et/ou motoneige, en gravier, cailloux, terre et autres


Il est fréquent de croiser des sentiers de quad qui sont aussi des sentiers de motoneige l'hiver. Sur la photo, la piste cyclable en poussière de roche se termine à cet endroit, mais le sentier lui même se poursuit avec un revêtement de gravier et cailloux difficle à négocier avec un vélo de route.


Signalisation des sentiers de motoneiges régionaux et trans-québec. Plusieurs pistes cyclables en région sont des sentiers de motoneige l'hiver et la signalisation reste en
permanence.

En circulant sur des pistes cyclables en région il est trés fréquent de croiser des sentiers de quad qui deviennent des sentiers de motoneige l'hiver. La piste cyclable elle-même fait habituellement parti d'un vaste réseau pour motoneigiste durant la saison froide. Alors qu'un revêtement de poussière de roche compactée couvre la piste cyclable pour les cyclistes, les autres sentiers n'ont aucun revêtement particulier et il est très inconfortable d'y rouler sur un vélo avec pneux minces. Par contre les adeptes de vélo montagne s'aventurent avec enthousiasme sur ce vaste domaine cyclable. Au Québec le réseau de motoneige est beaucoup plus développé et plus ancien que le réseau de piste cyclable. Parfois on choisit de faire un petit bout de chemin sur un sentier en cailloux pour rejoindre la piste cyclable officielle, plutôt que de passer sur une route achalandée.

Le sentier illustré ci-haut a une cote de 10/10 pour une piste en site propre et de 1/10 pour un revêtement en cailloux et gravier.


Sentier de vélo de montagne



En plus des réseaux organisés, la province est sillonnée de sentiers accessibles aux vélos de montagne tel que les sentiers de quad, de motoneige, les chemins forestiers, les sentiers sur propriété privées. Notez qu'il n'est pas permis de circuler dans ces sentiers privés ou de clubs sans en avoir la permission.


Ce site internet n'est pas dédié à la pratique du vélo de montagne et ne contient pas les cartes et évaluation des pistes de vélo de montagne du Québec. Malgrès cela je suis quand même un adepte de ce sport que je pratique plusieurs fois par année étant donné les nombreux sentiers privés qui sillonnent la forêt aux altentours de mon domicile. Au Québec vous trouverez quelques réseaux organisés de piste de vélo de montagne, entre autre à Bromont et au Mont Saint-Anne où ont lieu des compétitions de calibre international. L'accès à ces réseaux est payant et les frais peuvent être assez élevé si on inclus les services tel que les remontés mécanique pour vous et votre vélo. Evidemment la province est sillonnée de sentiers plus ou moins accessibles et aménagés, étant donné sa géographie et sa faible densité de population, tel que les sentiers de quad, de motoneige, les chemins forestiers, les sentier sur propriété privées où personne ne vous surveille et autres.


Sentier praticable à vélo, aucun revêtement


Parfois on roule sur des sentiers à l'intérieur d'un parc pour atteindre un site isolé, pour faire du camping, se baigner à poil ou d'autres activités se pratiquant dans l'intimité....

L'idéal est d'avoir un vélo de montagne, mais si il n'y a que des vélos et des piétons qui y circulent, la sentier est parfois assez bien compacté pour y circuler avec un vélo de route ou hybride

Parfois on roule sur des sentiers à l'intérieur d'un parc pour atteindre un site isolé, pour faire du camping, se baigner à poil ou d'autres activités se pratiquant dans l'intimité.... L'idéal est d'avoir un vélo de montagne, mais si il n'y a que des vélos et des piétons qui y circulent, la sentier est parfois assez bien compacté pour y circuler avec un vélo de route ou hybride sans trop de difficulté, sinon on pousse le vélo à bras. Les branches et autres débris déplacés peuvent bloquer une roue ou la chaîne, vérifiez votre vélo avant de remonter pour être certain que rien ne bloque les freins. Si le sentier n'est pas balisé il faut être attentif pour ne pas se perdre! Les 2 sentiers montrés plus haut ont une cote de 10/20 car il sont en site propre sans revêtement.

Accueil | Pistes cyclables par ville et région | Pistes cyclables par catégorie | Les meilleures pistes cyclables au Québec
Les types de pistes cyclables | Les cyclistes | Autres utilisateurs des pistes | La faune | Liens utiles
Le cyclotourisme | Route Verte | Sentier Transcanadien

Le guide complet des pistes cyclables au Québec
par Stéphane Lapointe